CRITIQUES

"Une des rares violoncellistes qui libère cet instrument de son enfermement stylistique.

Une soliste à part entière qui ne laisse personne indifférent."

Le Figaro, Paris 2003

 


 

 

"Les sonorités de Birgit Yew - une artiste à découvrir. Le public venu nombreux a particulièrement apprécié la prestation composée de musiques celtes, spirituelles, classiques et de ses compositions."

L’Union, concert du 30/7/2016 au Temple Mémorial de Château Thierry, 2/8/2016

 


 

 

"Birgit Yew sings and plays from her heart, sincerely and directly. We are touched by the way she bares her soul and speaks to us honestly, through her music. This is a rare gift, given only by performers who are so at ease with their instruments and with themselves that they can allow the music to flow, unobstructed." Rebecca Tepfer, Atelier de la Main d’Or, Concert méditatif d’Equinoxe, Paris, 17/12/2016




 

The magic you express when you perform comes from your inner voice and brings out the good in people. They are looking for the magic you can bring. One of my favorite songs from Birgit Yew: The Song of the Whale (Le Cri de la Baleine)
The sensation is of connecting to nature and experiencing forgiveness for our greed and foolishness, the hope that we will activate our real potential for understanding. The whale is just a manifestation of the potential we squander every day. Birgit Yew connects to that chord and brings us closer to the point of contact where real change can occur.

Tom Byrne, Irish painter, Firenze, 31/10/2016

 


 

 

"La voix phénoménale - Birgit et son violoncelle semblent ne faire qu’un. Sa voix souple et puissante s’unit aux sons déchaînés et aux trilles légères de l’instrument."

Paris Normandie, Mers-les-Bains, 19/3/2002

 


 

 

"Infiniment merci pour la grâce, la force et la beauté de ton jeu – que le ciel veille sur ton âme;

Merci de tout cœur."

Jacques Higelin, chanteur auteur-compositeur, enregistrement pour "La Symphonie des droits de l'homme", Paris 1988

 


 

 

"I never heard such amazing sounds coming from a cello. You are a pioneer in your art!"

Chris Birkett, producteur, auteur-compositeur-arrangeur, chanteur, musicien multi- instrumentiste, Paris-London-Toronto, 8/6/2010

 


 

 

" Pure vibration! - Je n'ai pas encore entendu de musique pareille, surtout sur un instrument comme le violoncelle et avec une voix on dirait parfois pas "humaine" fondue dans les sons de l'instrument - est-ce vraiment un violoncelle, l'artiste est-elle vraiment seule sur scène? On entend l'univers chanter! Il ne s'agit pas de "musique", mais plutôt d'une expérience du "8e sens", tout en vibration, je suis sorti de là étant "ailleurs", ayant découvert "autre chose". Absolument à découvrir et à faire découvrir le plus possible, allez voir et sentir!! En tout cas, j'y retourne pour l'entendre avec les autres artistes."

Billet reduc, concert «the Cello's Dream», Paris, Théâtre des Deux Rêves, sept 2009

 


 

 

" ...la talentueuse violoncelliste Birgit Yew se produisit au théâtre de poche Aire Falguière avec au programme un élégiaque Voyage sonore, poétique et visuel, dont le port d’attache fut ancré dans la première des six Suites pour violoncelle seul de Johann Sebastian Bach (1685-1750). Et qui nous mena aux confins d’une musique traditionnelle celtique savamment mise en lumière par un Patrice Parhal irisant le proscenium telle une huile sur toile de Johannes Vermeer (1632-1675). Et représentant ainsi en clair-obscur une violoncelliste exécutant avec corps et âme une musique de chambre dont la pureté et l’évanescente architecture ne sont plus à démontrer!

Birgit Yew, musicienne à la solide formation classique, ne dénature nullement les différents mouvements de cette monumentale Suite pour violoncelle seul de Johann Sébastian Bach: sous un archet à la perfection classique, digne en tout point de celui d’Anne Gastinel, elle l’imprègne d’un profond lyrisme sehr langsam («très ressenti») à la Furtwängler qui nous transporte dans un autre monde…"

Par Edmond Duvernay, journaliste afp, Gazette de musique classique, d’art ancien et de tourisme culturel - numéro 139 - juillet/août 2010

 


 

 

" Un très beau voyage à la rencontre des quatre éléments transportés par une voix douce et mélodieuse ne faisant qu'un avec un violoncelle, mieux qu'une séance de zazen !"
Billet reduc, concert « the Cello’s Dream », Théâtre des Deux Rêves, Paris sept 2009

 


 

 

"C’est un spectacle que vient d’accueillir pour une soirée le Théâtre de l’Atalante, en marge de sa programmation habituelle. Birgit Yew a une solide formation de violoncelliste et depuis une dizaine d’années, s’accompagne à la voix dans un spectacle en solo. Elle joue du violoncelle et chante d’une voix admirable en emmenant le public dans un ailleurs d’une rare poésie, surtout quand elle interprète la gigue et le menuet de la célèbre Suite n°1 de Bach ou des arrangements de chant celtique.
Dans le silence absolu de la petite salle de l’Atalante, passe alors quelque chose de magique. La dame a un beau visage mince encadré de grands cheveux blonds et semble descendre d’un livre pour enfants. Un joueur de oud et un autre de didgeridoo viennent par moment la rejoindre… All in One un spectacle d’essence musicale fascinant de par la personnalité et la grande sensibilité de Birgit Yew…" Philippe du Vignal, Théâtredublog, Théâtre de l’Atalante le 20/12/2011

 


 

 

"Quelle humanité…il y a toujours un souffle qui arrive…Vent du grand large...Lumière infinie à chaque fois. Merci "
Jenny, chanteuse, Paris, 22-2-2015

 


 

 

"La musique de Birgit Yew permet la transcendance, l’élévation vibratoire, la purification des lieux. Quand elle chante, joue ou écrit, c’est plus qu’elle qui est présent : l’harmonie et la fluidité de la VIE s’installent."

Michel Dam, commercial, professeur de Qi Gong, Paris, 10/5/2014

 


 

 

"Du warst so aussergewöhnlich wundervoll. Ich hoffe sehr Dich wieder zu hören! (traduction: Tu étais si magnifique, si exceptionnelle. J'espère t'entendre encore!)"

Esther Seidel, Bildhauerin/ sculpteur, Paris, 9/3/2014

 


 

 

"Elfe, sirène ou Jimmy Hendrix au violoncelle? On entend un orchestre de harpe, flûte, didgeridoo, cornemuse, baleines, eau et vent. Ce sont bien ces perceptions fabuleuses que j’ai ressenti lors des prestations de Birgit YEW."

Catherine Rouil, Communication événementielle et par le mécénat, Nantes, 29/6/2011

 


 

 

"Vous me réconciliez avec la vie!"

Sylvie Artemis, couturière, Les Hautes Rivières, 26/4/2010

 


 

 

"By Birgit’s beautiful cello playing and her melancholic whale music, each of us reached a common essence that transcended Time and Space."

Marine Caillé, architecte, énergéticienne, DeepListening Cercle with IONE et Pauline Oliveros from New York, Paris, 14/11/2010

 


 

 

"Merveilleux concert sous les tilleuls sur la place de l’église à Lardiers !

Quel enchantement ce soir-là à LARDIERS, avec Birgit YEW et son violoncelle. Sous les tilleuls fleurant bon le début de l'été, nous sommes partis en voyage dans le pays du rêve éveillé."

Simone Lataye, journaliste, La Provence, Haute Provence Info, 20/6/06

 


 

 

"Merci pour ce voyage musical dans l'âme, donnant accès à la beauté de la
nature et de ce qui est immémorial en nous. "

Monique Combes, interprète et poétesse, Paris 21/2/2006

 


 

 

"Une musicienne…magicienne … qui nous ouvre les portes vers l’Autre Monde."

Gary Martin, directeur artistique, Québec 31/1/2000

 


 

 

"Birgit Yew entraîne son auditoire au-delà des notes."

Florence Aly, gérante de la Galerie Couderc, Paris 1995

 


 

 

"Birgit, sylphide nordique dont le violoncelle chante si merveilleusement."

Geneviève Morgane Tanguy, journaliste, «La Renaissance du Cher et Loire» 1994